Un joli conte de Noel

Vous aimez les contes de Noël ? Celui de James Howells devrait vous plaire. En 2009, année de lancement du bitcoin, James Howells commence à miner des crypto-monnaies sur un vieil ordinateur portable. Prenant le sujet très au sérieux ce pionnier, s’est mis à miner des Bitcoins, jusqu’à en avoir environ 7 500 avant que sa petite amie, lassée du bruit du minage émis par ses ordinateurs, ne le lui demande d’arrêter. James revend en pièces détachés son portable mais prend le soin de conserver son disque dur sur lequel il avait accumulé 7 500 bitcoins, (soit l’équivalent de plus de 112 000 000 euros à l’heure où cet article est écrit). Le disque dur contenant la clé de son portefeuille numérique reste dans un tiroir pendant trois ans avant de passer, lui aussi à la poubelle par inadvertance. Au moment où il prend la décision fatale, le Bitcoin vaut déjà 130 dollars.

Sa fortune dans une décharge publique

Après quelques années de réflexion, James Howells envisage de faire fouiller la décharge pour retrouver son butin, dans une sorte de chasse au trésor 2.0. Une mission peu ragoûtante et qui n’est pas sans risque : le creusement d’une immense parcelle de terre et d’ordures vieille de cinq ans, dégage des gaz dangereux qui peuvent également déclencher des incendies, le tout  pour récupérer un disque dur d’ordinateur portable qui ne fonctionnera peut-être pas et qui contient les clés de sa fortune. Une initiative qui n’est pas sans répercussions et qui ne pourra se faire qu’avec l’accord des autorités locales, explique-t-il par mail : “J’ai toujours l’espoir de retrouver mon disque dur, je pense que ses données pourraient encore être récupérables, mais les autorités ne m’ont pas donné la permission de fouiller le site d’enfouissement malgré mon apport financier personnel ».  “J’ai toujours su que le bitcoin allait avoir autant de valeur, tout comme j’ai toujours su que la valeur du disque dur augmenterait avec le temps.“, ajoute également James Howells.

Comme le prix du bitcoin grimpe, la valeur du disque grimpe aussi en flèche … si vous incluez les pièces Bitcoin Core BTC, les Bitcoin Cash BCH et les Bitcoin Gold BTG, la valeur combinée du disque dur est actuellement de plus de 100 millions d’euros . 500 millions , 750 millions, 1 milliard ou s’arrêtera la valorisation de ce disque dur perdu dans une décharge ?

Une perspective qui doit laisser à James Howells. un goût amer…

Derrière ce joli conte de Noël une réalité : entre 20 et 25% des bitcoins normalement en circulation n’existeraient plus.

Selon un rapport de Chainalysis, (un cabinet spécialisé dans l’étude du bitcoin), le nombre total de bitcoin aujourd’hui en circulation  est théoriquement de 16 383 000 environ (sur 21 000 000 d’émission total possible), en comptant les quelques 605 000 unités produits sur la seule année 2017. L’ennui, c’est qu’en faisant la liste des bitcoins minés et échangés depuis les débuts de la crypto-monnaie, il en manque entre 2,8 et 3,8 millions selon ce cabinet. À plus de 15 000 € l’unité, ça commence à faire près de 45 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *