Top 10 des plus grosses ICO  Françaises

Résultat de recherche d'images pour "drapeau france"

La France, veut accompagner l’innovation technologique, et souhaite devenir une place de référence pour les ICO, en légiférant dans le cadre de loi Pacte sur les levées de fonds en crypto-monnaies. L’AMF (l’Autorité des marchés financiers) a elle aussi travaillé à la mise en place d’un cadre souple et adapté aux ICO. Les ICO françaises sont néanmoins sans commune mesure avec certaines ICO (initial coin offering) réalisées à l’étranger.

Voici un petit tour d’horizon des ICO française qui progressent tout de même. Ainsi plusieurs entreprises françaises sont  parvenues à lever des millions en crypto-monnaies depuis 2017. Le montant moyen d’une ICO française s’élève à 8,1 millions de dollars, à l’émission des jetons numériques (tokens).

Voici les 10 principales ICO réalisées en France, à début juin 2018 :

10. Ark Ecosystem 1M$ Fin de l’ICO novembre 2016. Ark est une crypto-monnaie qui a la volonté de poser les jalons d’une blockchain plus simple et, surtout, d’interconnecter les crypto-monnaies et blockchain. Ark est  un des plus important « ROI » (Return On Investment) parmi les crypto-monnaies sa valeur a été multipliée par 400.

9. Origami Network: 1,14 M$ Fin de l’ICO: mars 2018. Origami Network offre des outils pour faciliter le lancement de places de marché décentralisées utilisant la blockchain Ethereum.

8. BCDiploma: 1,89 M$ Fin de l’ICO: février 2018. BCDiploma permet de garantir l’authenticité des diplômes obtenus en ayant recours à la technologie de la blockchain Ethereum et aux « smarts contracts » (contrats intelligents).

7. Kryll: 3,5 M$ Fin de l’ICO: avril 2018. Kryll est une plateforme fournissant des outils pour définir des stratégies de trading de crypto-actifs plus ou moins poussées.

6. iExec: 12,16 M$ Fin de l’ICO: avril 2017. iExec propose un service de cloud décentralisé reposant sur la blockchain Ethereum, pour réaliser des calculs informatiques sur une « infrastructure distribuée ».

5. NapoleonX: 12,3 M$ Fin de l’ICO: février 2018. NapoleonX est un gestionnaire d’actifs spécialisé dans les crypto-actifs, proposant des algorithmes de trading.

4. Dether: 13,26 M$ Fin de l’ICO: février 2018. Dether est une application qui met en relation les acheteurs et les vendeurs d’ethers, et qui signale les magasins à proximité acceptant cette crypto-monnaie.

3. Telcoin: 25 M$ Fin de l’ICO: décembre 2017. Telcoin est une crypto-monnaie basée sur la blockchain Ethereum et qui est distribuée via les opérateurs téléphoniques.

2. Legolas: 34,92 M$ Fin de l’ICO: février 2018. Legolas est une plateforme d’échanges de crypto-monnaies, qui a conçu sa propre blockchain pour garantir la sécurité et la transparence des transactions.

1. DomRaider: 65,89 M$ Fin de l’ICO: octobre 2017. DomRaider est spécialisé dans la vente aux enchères, notamment de noms de domaines Internet. Elle recourt à la technologie décentralisée de la blockchain pour garantir la fiabilité de ce type d’opérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *