Première bataille légale dans le secteur des crypto-monnaies R3 vs Ripple

Les deux startups blockchain  Ripple et R3 sont entrées dans une nouvelle bataille juridique, suite à un différent contractuel entre les deux entreprises.

Vendredi,  R3, un consortium de plus de 80 institutions financières à travers le monde, a poursui dans le Delaware,  son partenaire Ripple, sur un contrat d’options pour acheter plus de 1 milliard de dollars de XRP. Le même jour, dans un tribunal d’état de Californie à San Francisco, Ripple a déposé plainte contre R3.

R3 déclare qu’en septembre 2016, les entreprises ont conclu une entente avec pour R3 une option d’acheter 5 milliards de XRP à un prix d’exercice de 0,0085 $ d’ici à septembre 2019. Après avoir augmenté de plus de 3 000% cette année, XRP se négocie maintenant à plus de 0,20 $, ce qui fait que les options valent plus d’un milliard de dollars.

De son coté dans sa plainte, Ripple a accusé R3 de ne pas avoir confirmé ses efforts de collecte de fonds. Ripple a également accusé R3 de cacher le fait que plusieurs des membres du consortium, notamment Goldman Sachs et Banco Santander, cherchaient à quitter le groupe malgré les promesses de R3. Dans sa plainte Ripple prétend que R3 a trompé Ripple pour conclure des accords de partenariat, signés en 2016, dans lesquels Ripple devait bénéficier des partenariats bancaires de R3, tandis que R3 gagnerait non seulement des options d’achat, mais aussi une part des 15% de revenus Ripple avec les banque participants à leur partenariat commercial. Ripplee allègue qu’après la signature, R3 n’a pas concentré ses efforts sur la collecte de fonds. (En mai de cette année, R3 a annoncé qu’elle avait recueilli 107 millions de dollars). Ripple allègue également qu’avant la signature, R3 a mis en avant la participation de partenaires comme Goldman Sachs et JP Morgan, qui ont quitté le consortium après la signature du contrat avec Ripple. Il demande donc que le tribunal invalide ses accords et que R3 verse des dommages et intérêts pour la violation de son accord avec Ripple d’un montant à déterminer au procès.

Un porte-parole de Ripple a écrit: « Notre dépôt est simple: R3 a mal présenté sa capacité à respecter leurs engagements. Compte tenu de l’augmentation de + 4000% de XRP au cours de l’année, R3 veut soudainement utiliser la valeur de XRP, bien que les faits soient clairs ils n’ont gagné aucune option en fonction de notre accord.

R3 a recueilli 107 millions de dollars auprès de ses banques de consortium, dont Bank of America Merrill Lynch, Barclays, Bank of New York Mellon, Citigroup, HSBC et Wells Fargo. Ripple a recueilli 94 millions de dollars auprès de Andreessen Horowitz, IDG Capital Partners, Santander Innoventures, SBI Investment, Seagate Technology et autres.

La capitalisation boursière ou la valeur du réseau de XRP a monté en flèche cette année de 236 millions de dollars à 8 milliards de dollars . On pense que Ripple possède environ 60% de XRP en existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *