NEM, avec ou sans salade ?

 

NEM, cryptomonnaie basée sur un code source original. Une des particularité du projet réside dans son algorithme de consensus. En effet,  le modèle est basé sur la preuve d’importance (Proof-of-Importance), premier algorithme Blockchain qui s’appuie sur la réputation de chaque compte. Cet algorithme se base sur le fait que les comptes avec plus de réputation (importance) sont plus susceptibles de  «récolter» (« harvesting », équivalent au minage ) chacun des blocs de la Blockchain de NEM. Par ailleurs, l’algorithme garantit une répartition équitable des chances sur le calcul de bloc car il prend en considération non seulement la quantité de pièces stockées dans le portefeuille de l’utilisateur, mais aussi toutes les transactions entrantes et sortantes. Cela permet de récompenser les utilisateurs qui apportent la plus grande contribution au développement et à la distribution des devises. Grâce à cette nouvelle façon d’obtenir un consensus, avec la PoI les nœuds n’ont pas besoin d’être des machines coûteuses qui consomment de grandes quantités d’énergie, d’autant plus qu’une partie peut fonctionner indépendamment du portefeuille, parce qu’en utilisant des API précédemment commentées, toute application peut Blockchain NEM en toute sécurité sans avoir à télécharger la chaîne de blocs d’accès.

Un des point fort de NEM est sa rapidité  à générer les blocs, environ 1 minute contre une dizaine pour le Bitcoin. Cela permet un gain de temps, d’énergie et réduit donc le coût global de production.

Enfin, NEM permet la création de nouveaux actifs virtuels, les « Mosaîques ». Ces actifs (qui peuvent être liés à des valeurs réelles) peuvent être créés avec des produits fixes ou variables, des descriptions, des taux et des droits de transfert.

https://www.nem.io/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *