Fiscalité et crypto-monnaies, attention au père fouettard

Tenez vous bien, le ministre des comptes public, M. Gérard Darmanin, a réaffirmé que les plus values réalisées sur les crypto-monnaies étaient bien imposable en France sous peine de sanctions. Il faut en effet déclarer ses revenus soit en tant que Bénéfices Non Commerciaux (BNC) soit en tant que Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Comment savoir dans quelle catégorie est on ? A la fréquence des opérations réalisées. Cette notion étant à l’appréciation de chacun et surtout du contrôleur …

En tout état de cause, le fisc va taxer jusqu’à 45 % (taux marginal d’imposition maximal) avec 17,2 % de prélèvements sociaux.

Rappel des tranches d’imposition sur le revenu :

– Jusqu’à 9 807 € : 0%
– De 9 807 à 27 086 € : 14%
– De 27 086 à 72 617 € : 30%
– De 72 617 à 153 783 € : 41%
– Au-delà de 153 783 € : 45%

Bonne déclaration !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *