Archives de catégorie : Cryptomonnaie

Première bataille légale dans le secteur des crypto-monnaies R3 vs Ripple

Les deux startups blockchain  Ripple et R3 sont entrées dans une nouvelle bataille juridique, suite à un différent contractuel entre les deux entreprises.

Vendredi,  R3, un consortium de plus de 80 institutions financières à travers le monde, a poursui dans le Delaware,  son partenaire Ripple, sur un contrat d’options pour acheter plus de 1 milliard de dollars de XRP. Le même jour, dans un tribunal d’état de Californie à San Francisco, Ripple a déposé plainte contre R3.

R3 déclare qu’en septembre 2016, les entreprises ont conclu une entente avec pour R3 une option d’acheter 5 milliards de XRP à un prix d’exercice de 0,0085 $ d’ici à septembre 2019. Après avoir augmenté de plus de 3 000% cette année, XRP se négocie maintenant à plus de 0,20 $, ce qui fait que les options valent plus d’un milliard de dollars.

De son coté dans sa plainte, Ripple a accusé R3 de ne pas avoir confirmé ses efforts de collecte de fonds. Ripple a également accusé R3 de cacher le fait que plusieurs des membres du consortium, notamment Goldman Sachs et Banco Santander, cherchaient à quitter le groupe malgré les promesses de R3. Dans sa plainte Ripple prétend que R3 a trompé Ripple pour conclure des accords de partenariat, signés en 2016, dans lesquels Ripple devait bénéficier des partenariats bancaires de R3, tandis que R3 gagnerait non seulement des options d’achat, mais aussi une part des 15% de revenus Ripple avec les banque participants à leur partenariat commercial. Ripplee allègue qu’après la signature, R3 n’a pas concentré ses efforts sur la collecte de fonds. (En mai de cette année, R3 a annoncé qu’elle avait recueilli 107 millions de dollars). Ripple allègue également qu’avant la signature, R3 a mis en avant la participation de partenaires comme Goldman Sachs et JP Morgan, qui ont quitté le consortium après la signature du contrat avec Ripple. Il demande donc que le tribunal invalide ses accords et que R3 verse des dommages et intérêts pour la violation de son accord avec Ripple d’un montant à déterminer au procès.

Un porte-parole de Ripple a écrit: « Notre dépôt est simple: R3 a mal présenté sa capacité à respecter leurs engagements. Compte tenu de l’augmentation de + 4000% de XRP au cours de l’année, R3 veut soudainement utiliser la valeur de XRP, bien que les faits soient clairs ils n’ont gagné aucune option en fonction de notre accord.

R3 a recueilli 107 millions de dollars auprès de ses banques de consortium, dont Bank of America Merrill Lynch, Barclays, Bank of New York Mellon, Citigroup, HSBC et Wells Fargo. Ripple a recueilli 94 millions de dollars auprès de Andreessen Horowitz, IDG Capital Partners, Santander Innoventures, SBI Investment, Seagate Technology et autres.

La capitalisation boursière ou la valeur du réseau de XRP a monté en flèche cette année de 236 millions de dollars à 8 milliards de dollars . On pense que Ripple possède environ 60% de XRP en existence.

Comment suivre l’ensemble de son portefeuille de token et crypto-monnaies

 

Beaucoup d’entres vous se demandent comment suivre efficacement sont portefeuille de crypto-monnaies et token voici une liste de site web qui devraient vous aider :

  1. https://cointracking.info/ le number one sans hésitation
  2. https://cointrackr.com simple mais rapide
  3. https://www.cryptocompare.com une section du site est là pour suivre votre portefeuille
  4. blockfolio une application smartphone et tablette

 

 

 

En Mai les crypto-monnaies atteignent des sommets

Début mai on a vu le monde des crypto-monnaies battre de nombreux records :

  • Le Bitcoin fleurte avec les 1600$ ou 1400€
  • L’ Ethereum a cassé les 100 $ ou 90 € (soit une performance depuis de début de l’année de plus de 1 000% ) la capitalisation totale de l’Ethereum a été portée a prés de 9 milliards de dollars
  • Ripple a multiplié son prix par plus que 10 en un mois
  • Portée par la hausse de l’ensemble des principales devises,  la capitalisation de l’ensemble des crypto-monnaies a atteint plus de 42 milliard de dollars

Des explications à ce phénomène et sommes nous dans une bulle ou une saine montée en puissance des crypto-monnaies?

La hausse semble être portée par des facteurs robustes : nous vous en parlions dans un précédent article les ICO semblent devenir un vrai moteur de financement (une sorte de révolution crowdfunding 3.0)  qui s’étend maintenant dans un univers plus large que les seules entreprises de la Blockchain (les échanges se font dans les principales crypto-monnaies et viennent soutenir les cours). L’usage devient de plus en plus mature et se répand rapidement dans la société.  Plus que les œuvres d’art qui s’achètent en Ethers, c’est l’usage des porte monnaies de crypto-monnaies qui se simplifie, et les banques tel que BBVA commencent à utiliser des  crypto-monnaies. Le marché du transfert d’argent transfrontalier évalué à 400 milliards de dollars pourrait vite être pris d’assaut par les crypto-monnaies et la Blockchain.

Néanmoins des corrections passagères plus ou moins violentes sont à prévoir.  L’investissement dans les crypto-monnaies demande des nerfs solide et un cœur bien accroché mais le retour sur investissement est au rendez-vous

 

L’Ethereum danse le Gangnam style !

 

Le centre de gravité pour le trading d’ Ethereum s’est désormais déplacé en … Corée du Sud.

Avec plus de 100 millions de dollars échangés quotidiennement, les échanges sur Ethereum connaissent un véritable engouement.

Sur cette masse, plus de 10% des échanges se traitent en Corée du Sud via la plateforme Bithumb.

Pour rappel, les principaux échanges de Bitcoin restent quant à eux concentrés en Chine.

https://cointelegraph.com/news/how-south-korea-has-become-largest-ethereum-market-above-us-china

 

 

Ripple accompagne BBVA dans les paiements transfrontaliers

BBVA, deuxième banque espagnole, a annoncé aujourd’hui avoir réalisé son premier paiement international basé sur la technologie Blockchain. Pour ce faire, la banque a utilisé un programme développé par la société Ripple (déjà évoqué sur le site), basée à San Francisco, pour transférer en quelques secondes seulement 50 ordres de paiement en euros du Mexique à l’Espagne. De telles transactions peuvent prendre d’habitude jusqu’à quatre jours avec les systèmes classiques.

Fort de cette expérience concluante, BBVA souhaite désormais accompagner avec Ripple les entreprises dans leurs paiements transfrontaliers.

https://www.finextra.com/newsarticle/30464/bbva-runs-live-funds-transfers-over-ripple

Steem, la sociale cryptomonnaie

Steem est la monnaie virtuelle du réseau Steemit. Basée sur un technologie P2P, cette Blockchain a pour domaines d’intervention les médias sociaux et les applications sociales-financières. La nouveauté est que les contributeurs au réseau (developpeurs, lecteurs assidus, commentateurs) sont rémunérés par de Steem(s) pour 50% et par des dollars US sonnants et trébuchants. Ainsi, Steem est devenu la première cryptomonnaie à remunérer ses partenaires par des « Smart contacts ».  la proof-of-work est utilisé comme mécanisme de consenus et d’émission.

https://steem.io/l

DASH, deux en un ?

 

Le DASH, initialement Darkcoin, créé par Evan Duffield 2012, est la contraction des mots  « Digital » et « Cash ».

Contrairement au Bitcoin, DASH permet d’anonymiser les transactions réalisées (Private sends). L’objectif de DASH est d’offrir les mêmes qualités que l’argent liquide, à savoir anonyme, fongible et circulant rapidement mais sur un réseau informatique décentralisé. La rapidité des transaction est  garantie par l’utilisation de la technologie Instant Send, qui permet l’envoie quasiment en temps réels de capitaux.

Enfin, la communauté maîtrise les grandes orientations et développement du projet DASH. En effet, la gouvernance ainsi que le budget mensuel sont votés et inscrite sur la Blockchain par les Mastermodes et ce, de manière totalement décentralisée.

DASH capitalise en mars 2017 plus de 300 millions de dollars.

Factom, rendre le monde plus honnête

 

Factom est une plateforme décentralisée, open source, permettant la création d’application sur la Blockchain. La particularité de ce projet est sa capacité à inscrire dans la Blockchain des contrats ou applications. Toutes les données inscrites dans la Blockchain sont infalsifiables, vérifiables et peuvent être auditées de manière indépendante.  La monnaie qui rémunère les partenaires de Factom est la Factoid.

Ethereum classic, pourquoi combien de temps ?

 

A l’origine, Ethereum et Ethereum classic n’était qu’une seule une même  blockhain. Puis vint l’attaque du DAO faisant perdre des millions d’Ethers à ses souscripteurs et in fine la décision du hard fork. La communauté s’est alors entre-déchirée entre les partisans du reboot avant l’attaque et les défenseurs du saint code. Un embranchement s’est alors créé dans la blockchain originale donnant naissance à l’Ethereum Classic. Les motivations profondes des fondateurs d’Ethereum classic sont les suivantes : « Ethereum est l’ordinateur du monde et personne ne doit pouvoir l’arrêter, le contrôler ou le censurer. Les smart contracts doivent être irréversibles. Un “hard fork” n’est envisageable que pour corriger des bugs réels de la plateforme. » (ethereumclassic.github.io).

Ethereum classic est désormais valorisée 110 M USD, loin derrière Ethereum (valorisée plus d’ 1 Md USD)

Bitcoin, la référence des cryptomonnaies

Le Bitcoin, inventé par M.  Satoshi Nakamoto (personne ne sait si il existe ou non …) est la référence des cryptomonnaies. Fort d’une capitalisation de 14 milliards d’euros fin 2016, le Bitcoin est basé sur une technologie peer to peer avec validation par consensus, le tout est inscrit sur la blokchain après vérification des nœuds. Aujourd’hui, le Bitcoin est accepté par un nombre croissant de commerçants et de site internet (WordPress, Baidu, etc.). La quantité de Bitcoin est limitée à 21 millions d’unités, cette quantité devrait être atteinte en 2140. Dans les faits, le rythme de leur création est une fonction du nombre de mineurs et de l’évolution de la capacité de calcul des ordinateurs connectées. Il est passé à 25 bitcoins toutes les dix minutes depuis janvier 2013, soit deux fois moins qu’à sa création. Totalement indépendant des banques centrales, le cours est en contrepartie volatile (entre 1 et 1100 USD puis retour à 187 USD pour retour à 1000 USD …)