Archives mensuelles : octobre 2017

L’analyse technique du vendredi : EOS\USD

Après avoir été la plus grosse ICO de l’année en levant 185 millions de dollars (depuis détrône par Tezos) et atteint  les 5,5 USD, le cours s’est complètement écroulé et cote désormais autour de 0,55 USD (oui oui, une division par près de 10). Le seuil des 0.55 – 0.5 a fait office de support et semble etre un niveau plancher solide, le cours étant venu plusieurs fois s’appuyer plusieurs sur ces niveaux). Un rebond est donc désormais probable et les gourmands pourront viser un retrour à 0.8 – 0.9, soit le haut du canal horizontal.

 

 

Vous pouvez vous aussi nous soumettre vos analyses (technique ou fondamentale) sur :analyses@blockchain-invest.fr

Les informations contenues dans ce site relatives aux produits et services fournis par Blockchain-invest sont publiées à titre purement informatif.
Aucune garantie ne peut être donnée quant à l’exactitude et à l’exhaustivité des informations diffusées. Toutes les informations disponibles sur le site ont un caractère exclusivement indicatif. Ces informations sont issues des meilleures sources et sont fournies de bonne foi néanmoins elles ne sauraient engager notre responsabilité. Les informations contenues dans ce site ne constituent ni en totalité, ni en partie un service de conseil en investissement. Blockchain-invest ne pourrait être tenu responsable de toute décision ou stratégie d’investissement fondée sur une information mentionnée sur le site. Blockchain-invest décline toute responsabilité en cas de pertes financières directes ou indirectes causées par l’utilisation des informations fournies.

Stellar Lumens +107% en 24h suite au partenariat avec IBM

IBM a dévoilé aujourd’hui les résultats d’un partenariat avec la start-up Stellar, qui a permis de régler avec succès des transactions réelles en utilisant la crypto-monnaie personnalisée de l’entreprise, lumens.

Dans le cadre du nouvel arrangement, les banques effectueront les transactions en utilisant Lumens, puis compteront sur les teneurs de marché locaux pour convertir les Lumens en monnaie fiduciaire locale. Les Lumens sont créés par la société à but non lucratif appelée Stellar, fondée par Jed McCaleb, une figure bien connue dans le monde des paiements et de la monnaie numérique. D’après l’annonce d’IBM, les commerçants et les consommateurs pourront envoyer de l’argent dans un autre pays en temps quasi réel, accélérant ainsi un processus de paiement qui prend généralement des jours.Alors qu’elle est actuellement limitée aux paiements transfrontaliers impliquant des livres britanniques et des dollars fidjiens, la plateforme est néanmoins conçue pour traiter sept monnaies fiduciaires dans le Pacifique Sud, y compris le dollar australien, le dollar néo-zélandais et le pa’anga des Tonga .

Ce partenariat dépasse les simples implications techniques.Non seulement le partenariat est un mouvement hors du commun pour IBM, qui a largement mis l’accent sur ses propres plates-formes de blockchain, mais c’est une grande victoire pour Stellar qui, issue de l’équipe fondatrice de Ripple, n’a pas connu la même croissance en partie en raison de son intérêt pour les marchés en développement. Le partenariat est également la preuve de l’étendue de la collaboration entre les entreprises de blockchain et le monde financier plus large. Pour que le projet fonctionne, IBM a bénéficié de l’aide de partenaires tels que National Australia Bank, TD Bank et Wizdraw (HK) de WorldCom Finance.

IBM considère également la démo comme ayant des implications pour la numérisation de l’argent de la banque centrale – un concept qui a attiré beaucoup d’attention récemment alors que les banques centrales du monde entier s’intéressent de plus en plus à la manière dont la technologie pourrait créer des gains d’efficacité.

Comment prêter vos crypto-monnaies

De nombreux sites vous proposent de prêter vos crypto-monnaies, certains avec des taux de rendement vraiment alléchant mais attention une des règles qui prévaut dans la finance « there is no free lunch » (il n’y a pas de repas gratuit). Si vous êtes capable de comprendre cette règle vous êtes capable de de devenir un excellent gérant. Car si il n’y a pas de « free lunch » le corollaire c’est que toute rémunération de vos investissements correspond à un risque. Vous devez donc comprendre et accepter ou non le couple rendement (espérance de gain) / risque pour gérer efficacement vos investissements.

Nous allons donc essayer de faire le tri entre le bon grain et l’ivraie des sites de pret.

Commençons par l’ivraie (les sites dont il faut rester à l’écart)

https://bitpetite.com le site propose le taux de rendement incroyable de 3.60% par jour soit 180% pour 9 semaines. Mais comment générer de tel rendement le tout avec la possibilité de retirer à tout moment son investissement (pas de risque de liquidité). Le site enrobe de tel rendement sur un business de transfert de Bitcoin anonyme mais aucune activité ne peut soutenir de tel rendement c’est donc bien un schéma de Ponzi (les nouveaux investisseur permettent de payer les anciens) jusqu’au jour ou il n’y a pu assez de nouveau investisseur pour payer les rendement des anciens. Restez à l’écart

https://bitconnect.com qui représente une capitalisation de près de 1,6 Md€ repose sur un principe Vous pouvez investir vos BitConnect dans la plateforme de prêt Bitconnect (complètement centralisé très étrange quand l’avantage de la blockchain et de décentraliser). Vous recevrez alors un bénéfice quotidien basé sur vos options d’investissement plus ou moins long avec des taux de 0,10 à 0,25% par jour soit 40% par mois.  Bitconnect justifie de tel rendement par la faculté à utiliser un trading bot sur la volatité du bitcoin. Ca me rappel la belle histoire de Madoff qui justifiait lui aussi ces taux de rendement par un super robot trading sur le NASDAQ. En plus des nouveaux clients Bitconnect peut payer ses rendements grâce à la création de coin qui reste très opaque.  Restez à l’écart 

Mais alors peut on prêter ses crypto-monnaies avec rémunération quel est le bon grain

https://www.poloniex.com/lending pour trader certain trader sont prêts à vous emprunter vos crypto, la plateforme permet à l’offre et la demande de se rencontrer

https://www.bitbond.com/ Bitbond est un site de financement participatif en utilisant les Bitcoins. (très spéculatif mais sérieux)

 

Alerte deux nouvelles ICO frauduleuses : REcoin et DRC

La Securities and Exchange Commission (SEC) a réussi à déjouer les plans d’un certain Maksim Zaslavskiy, qui projetait de frauder les investisseurs, par l’intermédiaire de deux ICO : REcoin et DRC world. Ces ICO se révèlent être un stratagème qui cache au mieux une pyramide de Ponzi.

Selon le communiqué de presse de la SEC (disponible ici),  les deux ICO frauduleuses étaient destinées à financer les projets REcoin et DRC world– pour Diamond Reserve Club. REcoin était présenté comme « la toute première cryptomonnaie adossée à l’immobilier ». DRC était censé investir dans les diamants. Pour convaincre les investisseurs, les porteurs de projets insistaient sur les « rendements appréciables », même si derrière les projets il n’y avait que du vide. En plus de mentir sur les gains potentiels que les investisseurs pouvaient réaliser dans les deux ICO, les auteurs affichaient avoir une « équipe d’avocats, de professionnels, de courtiers et de comptables », dont la plupart devaient jouer un rôle déterminant dans l’avenir de tous les investissements. Bien évidemment, il n’y en avait pas. Ils ont également falsifié les montants d’argent recueilli pour rendre les projets plus crédibles. Ils prétendaient avoir récolté entre 2 et 4 millions de dollars. En réalité, ils n’avaient perçu « que » 300 000 $, une somme déjà importante pour des projets remplis de vide.

La SEC a déjà obtenu une ordonnance de référé du tribunal, pour geler les actifs de Zaslavskiy et de toutes ses entreprises. Cependant, on ne sait pas bien comment les victimes de ce stratagème frauduleux seront indemnisées. Les sites des deux ICO https://101recoin.com  et  https://drc.world/ affichent un message qui met en avant un soit disant mal entendu avec la SEC. Rester à l’écart de ces ICO semble néanmoins du bon sens.

Vous pouvez retrouver la liste de toute les ICO frauduleuses sur http://blockchain-invest.fr/category/scam-arnaques/